Un Bull Terrier c'est quoi? Est-ce la race qui vous convient ...


  • Son Physique


Ce qui frappe au premier abord chez le Bull, c'est son physique si particulier. Pourtant, avec un peu d'expérience, on réalise que tous les bull terriers ne se ressemblent pas. Certains sont plutôt petits et trapus, d'autres plus hauts sur pattes et élancés. Certains ont une petite tête fine et allongée, d'autres une grosse tête courte et large. Plus étonnant encore, on peut trouver sur un même ring des chiens de moins de 40 cm au garrot, pesant moins de 20 kg et d'autres de plus de 50 cm et d'un poids approchant les 40 kg!
Un beau bull terrier peut faire absolument n'importe quelle taille et poids! L'important est qu'il soit bien proportionné et qu'il possède le maximum de substance par rapport à sa taille.


Le bull terrier est un chien puissant, qui inspire le respect. Le Bull doit être d'un naturel courageux et déterminé. Notons qu'un mâle doit avoir une apparence masculine et qu'une femelle doit sembler féminine au premier coup d'oeil.

Les couleurs acceptées en plus du blanc sont le bringé, à fond rouge ou fauve plus ou moins marbré de noir, le rouge franc ou plus diffus (fauve), le tricolore, à fond noir marqué de feu, et le bringé noir.

  • Caractère et besoins du Bull

Avec son caractère joueur, câlin et amusant, le bull terrier n'est pourtant pas le chien de tout le monde. Si vous aimez le caractère berger, les chiens qui feraient tout pour faire plaisir à leur maître, abstenez vous: le bull n'est pas fait pour vous! 
Têtu comme tout terrier qui se respecte, il est aussi très malin et observateur. C'est un opportuniste qui sait toujours à qui il a affaire et ce qu'il peut se permettre selon les circonstances. Il teste toute sa vie son entourage. Outre ce côté tête de mule, le bull terrier est un chien agréable et très attachant.
C'est un des seuls chiens à avoir un véritable sens de l'humour. S'il a fait une bêtise et qu'il sent la colère de son maître monter, il multiplie les pitreries pour désamorcer sa mauvaise humeur et éviter une punition. Les qualités indispensables au maître d'un bull sont la patience, une autorité tempérée d'une certaine souplesse et un sens de l'humour à toute épreuve.


L'éducation du bull terrier doit se faire en tenant compte de son caractère frondeur et d'un principe simple: ce que le bull fait, il le fait parce qu'il le veut bien! Il faut donc lui donner envie de faire ce qu'on attend de lui et utiliser les méthodes axées sur le renforcement positif. Heureusement, le bull est à la fois gourmand, joueur et très curieux. Les motivations ne manquent donc pas pour le faire travailler.Les méthodes traditionnelles basées sur l'utilisation de la force sont à bannir absolument. Il est conseillé d'inscrire le chiot bull dans un club d'éducation dès son plus jeune âge. Cette socialisation du chiot est très importante et doit être complétée par de nombreuses sorties en ville et dans des lieux variés.
Par contre, il ne faut pas stimuler son agressivité avec trop d’autorité. Son éducation doit être cohérente et équilibrée, éviter à son jeune âge de stimuler les jeux de poursuite ou tug, il faut y aller progressivement et toujours en gardant le contrôle

Ce n’est pas du tout un bon gardien. Ami ou ennemi, il fait la fête à tout le monde.
Il peut avoir des problèmes de cohabitation avec d’autres chiens. En effet, le bull-terrier est plus dangereux pour ses congénères que pour l’homme. Pour en faire un compagnon doux et joueur, il faut se montrer ferme dès le début, une grande socialisation sur une très longue période avec d'autre chiens sont de rigueur, c'est pourquoi je recommande fortement des séance d'éducation en groupe, agility jusqu,à ce que le chiot soit à maturité

Pour rester en bonne forme physique et conserver un mental digne de sa race, le bull terrier a besoin de se dépenser.Sans être un coureur de fond, le bull est un athlète et il lui faut de l'exercice. Tout jeune, il peut sembler infatigable: attention! Un chiot bull est souvent très enthousiaste et ne sait pas s'arrêter. Il est capable de courir et de jouer jusqu'à l'épuisement, ce qui a souvent valu quelques frayeurs à des propriétaires insouciants.
Surtout si votre bull terrier est avec un adulte, plus endurant que lui, n'hésitez pas à les séparer quelques temps afin que tout le monde retrouve son calme et que le plus jeune puisse se reposer.
Une fois adulte, le bull se calme progressivement. Du petit lutin actif 24 heures sur 24 (c'est du moins ce qu'il semble!), il se transforme en adulte plus "raisonnable".
Un bull a besoin de stimulation, d'activité, d'un maître à la hauteur. Offrez lui au minimum une promenade tous les jours, à moins qu'il ne dispose d'un jardin ou il peut s'ébattre à loisir. S'il n'a pas d'autre compagnie que celle de ses maîtres, c'est à eux que revient le devoir de jouer avec lui et de lui offrir une existence trépidante.
L'agility lui convient tout à fait et c'est le moyen idéal pour l'éduquer en douceur. Si vous êtes cavalier, il apprendra sans mal à suivre votre monture en promenade. A condition d'avoir de bonnes bases d'éducation, il vous est également tout à fait possible de l'atteler à un VTT ou de courir avec lui.

 
  • Les soins


Le bull terrier est généralement un chien très actif. Sa curiosité et son goût du jeu font partie intégrante de son tempérament et lui causent parfois de graves ennuis.Très fréquents chez le bull, les accidents liés à l'ingestion de corps étrangers. Une occlusion de l'oesophage ou de l'intestin peut causer la mort de votre chien: attention à ce que vous le laissez grignoter! Idéalement, un chiot ou un jeune chien ne devrait jamais être laissé seul avec des objets à risque. Dans la pratique, bien sûr, cette méthode de prévention est difficile à mettre en oeuvre: votre petit bull trouvera toujours de quoi s'amuser!
Même les jouets d'apparence indestructibles peuvent-être transformés en charpie par un bull suffisamment déterminé.
" Ne sous-estimez jamais la puissance de ses mâchoires ! "
Il existe plusieurs gammes de jouets pour chiens costauds, des grosses balles en plastique dur qu'il fait rouler avec son nez aux os en nylon hyper-résistant, en passant par les pyramides de caoutchouc. Attention, acheter une imitation moins chère est toujours une fausse économie: la vie de votre chien est en jeu! Côté os à mâcher : seuls les gros os à moelle sont acceptables Les os en peau de boeuf, en cuir ou en aliment pressé ne sont pas prévus pour les mâchoires du bull. Prudence!
Son entretien régulier se limite à la taille des griffes si elles n'ont pas tendance à suffisamment s'user, au nettoyage des yeux et des oreilles avec des produits adaptés et à un coup de brosse de temps en temps. Il est utile d'habituer le chiot à ces manipulations dès son plus jeune âge, afin qu'il se laisse faire volontiers: s'il n'est pas d'accord une fois adulte, il sera très difficile de le maintenir immobile pendant ces diverses opérations!
Les yeux du bull ont parfois tendance à couler et un nettoyage quotidien avec un collyre nettoyant ou des lingettes imprégnées n'a rien de superflu.La robe du bull terrier ne nécessite qu'un brossage de temps en temps. En période de mue, il peut être utile de brosser un peu plus souvent afin d'épargner votre intérieur. En effet, si le pelage court du bull ne fait pas de bourres ni de «moutons», il laisse quand même une multitude de petits poils durs et pointus qui se piquent partout et dont il est difficile de se débarrasser.
Avec son poil court, le bull terrier est étonnamment auto-nettoyant, même lorsqu'il est de robe blanche. Il peut rentrer de promenade couvert de boue pour retrouver une demi-heure après un aspect presque irréprochable. Un bain ou une douche de temps en temps ne lui fait pourtant pas de mal, à condition d'utiliser un shampooing adapté protéiné ou "spécial poil blanc" est idéal. Ce gros costaud a la peau sensible et il serait dommage de déclencher chez lui une réaction allergique par simple souci d'économie!

 
  • Problèmes de santé


Le bull terrier n'est pas un chien fragile. Son entretien est facile et son toilettage presque inexistant. Ce n'est pas pour autant qu'il faut négliger les soins courants ou ignorer les problèmes inhérents à la race.

La peau :" La peau est un véritable talon d'Achille chez le bull terrier "

La peau de beaucoup de bull terriers est sensible et sujette à toutes sortes d'affections plus ou moins graves. Dans certains cas, ces sensibilités sont héréditaires. Les allergies (aux puces, aux acariens, aux pollens ou à certains aliments) sont très fréquentes et ne posent heureusement qu'assez peu de problèmes. Dans le cas d'une allergie aux puces, l'unes des plus courantes, une prévention plus poussée sera recommandée. Un traitement symptomatique (lotion) et un antihistaminique soulagera le chien.

Le coeur :

Hérités de son ancêtre Bulldog, les problèmes cardiaques ont une fréquence modérée chez le bull: du petit souffle au coeur presque indétectable qui n'affecte pas ou peu la vie du chien à de plus graves malformations nécessitant parfois une opération, toujours coûteuse.
En principe, une simple auscultation suffit à écarter ou non le risque de malformation et à aiguiller le vétérinaire sur la poursuite des tests (électrocardiogramme, voire echo-cardiographie) en cas de doute.
Il est recommandé de refaire les tests plusieurs fois dans la vie du chien, certains problèmes ne se manifestant qu'à l'âge adulte.

Les articulations :

Un autre point faible chez le bull. Les affections congénitales sont notamment relativement fréquentes, mais certains problèmes peuvent résulter d'un traumatisme ou d'une mauvaise alimentation. En fait, dans la plupart des cas, les causes sont multiples: sensibilité héréditaire, alimentation trop supplémentée en calcium et traumatisme, par exemple.
La dysplasie de la hanche, qui affecte beaucoup de grandes races, n'épargne pas le bull terrier.
La luxation de la rotule est une affection qui touche principalement les petites races... et le bull terrier!


 

Un Bull ... un chien pour vous?